Couverture : Prémices à une guerre bactériologique et religieuse en terre d’Amérique – Œuvre de Teharihulen Michel Savard, 2016

Le volume 52, nos. 1-2 de Revue d’études autochtones est maintenant disponible.

Dirigé par Marie-Pierre Bousquet, ce numéro a pour thématique les confinements, les crises sanitaires et les épidémies chez les Autochtones. Ce numéro spécial s’intéresse autant à la mémoire qu’à l’histoire, au passé qu’au contemporain, aux épidémies chez les humains qu’à celles qui ne les ont pas contaminés directement mais ont eu sur eux des conséquences sociales, culturelles, économiques ou politiques. Pour la première fois, une pandémie a pu être suivie presque au jour le jour dans les médias, à l’heure de la diffusion instantanée de l’information. Si de nombreux peuples autochtones n’ont pas accès aux grands réseaux médiatiques de leurs pays respectifs, parce qu’ils sont isolés, minoritaires, souvent marginalisés et stigmatisés, la façon dont ils ont été affectés par la COVID-19 a pu être connue du grand public grâce aux médias alternatifs que sont les réseaux sociaux. Pour en savoir davantage…

Capsule vidéo présentant le numéro