Île Morrison : lieu sacré et atelier de l’Archaïque dans l’Outaouais – version pdf

15.00$

Rupture de stock

Au cours des années 1961-1963, Clyde Kennedy découvre et fouille avec quelques amis les deux sites voisins de l’île Morrison et de l’île aux Allumettes. Ce sont incontestablement les joyaux de sa carrière mais ce sont des sites complexes, et il attend la tranquillité de la retraite pour les analyser. Malheureusement, le temps va lui manquer et, à sa mort, les assemblages seront encore dans les caisses. Nous les avons ouvertes pour que la communauté scientifique puisse partager ce dernier cadeau de Kennedy et nous avons commencé avec l’assemblage de l’île Morrison. C’est une première prise en mémoire qui tient surtout à présenter les données, les contextes et les inductions palethnographiques qui nous semblent les plus évidentes. Cette orientation explique l’attention que nous avons accordée, non seulement à l’illustration des spécimens les plus spectaculaires ou les plus diagnostiques mais aussi à leur variabilité et à leur distribution. Plus de 800 spécimens pourront être examinés dans la présente monographie. il y a environ 5000 ans, l’île Morison était visitée régulièrement parun petit groupe de l’Archaïque qui y entretenait une clairière d’au moins 400 m2 de superficie. Ce n’était pas un lieu d’habitation mais un espace de comportements rituels et profanes, articulé à une zone de campement qu’il reste à découvrir mais qui devait se trouver à proximité.

Auteur(s) : Norman Clermont et Claude Chapdelaine
Autre(s) collaborateur(s) :

160 pages
ISBN/ISSN : 2-920366-25-4

 

Rupture de stock

Comparer
UGS : PQ028-pdf Catégories : ,

Description

Introduction

Le contexte écologique général
Les fouilles de C. Kennedy
Le promontoire sacré
La datation
Les matières organiques
Le travail de la pierre
Les objets en cuivre natif
Les restes fauniques
Les autres témoins
Les distributions
L’utilisation locale du feu
Conclusion
Ouvrages cités

 

Titre

Aller en haut