Montréal 1701. Planter l’Arbre de la paix

10.00$

221 en stock

La Grande Paix de Montréal de 1701 fut un événement majeur de l’histoire nord-américaine. Cette paix est celle qui mit fin à près d’un siècle de guerres entre les Français et leurs alliés amérindiens d’un côté, et les Cinq Nations iroquoises de l’autre. Près de quarante nations autochtones déléguèrent leurs ambassadeurs à Montréal en provenance aussi bien de l’Illinois, des rives des Grands Lacs, de la baie James, de l’Acadie et de l’Iroquoisie, que des villages « domiciliés » du Saint-Laurent. Montréal devient alors le carrefour de l’interculturalité nord-américaine

221 en stock

Comparer
UGS : SA012f Catégories : ,

Description

Remerciements
Préface
Introduction

GUERRE ET PAIX AU XVIIe SIÈCLE

L’alliance franco-amérindienne et les cinq Nations iroquoises
Les stratégies de la paix
Des négociations délicates (1697-1701)

« L’ARBRE DE PAIX EST DONC PLANTÉ SUR LA PLUS HAUTE MONTAGNE »

L’arrivée des ambassadeurs
La foire de Montréal
L’épidémie
La remise des captifs : un obstacle au processus de paix
La mort de Kondiaronk
L’assemblée générale

LES ACCORDS DE MONTRÉAL

La neutralité de la Ligue iroquoise
L’alliance franco-amérindienne consacrée

Conclusion
Chronologie
Liste des acteurs
Pour en savoir plus

Auteur(s) : Gilles Havard
Autre(s) collaborateur(s) :

73 pages
ISBN/ISSN : 2-920366-28-9

 

Informations complémentaires

Poids 270 g
Dimensions 23 × 26 × 2 cm

Titre

Aller en haut