Île aux Allumettes. L’Archaïque supérieur dans l’Outaouais

25.00$

32 en stock

Clyde Kennedy a fouillé les sites de l’île Morrison (MN-6) et de l’île aux Allumettes (AL-1) entre 1960 et 1963. Culturellement parlant, les 600 ans d’écart suggéré entre les deux sites (5500 AA et 6100 AA, étalonné) nous paraissent plausibles et sont étayés par l’analyse comparative qui associe le site plus récent de l’île Morrison à l’épisode Brewerton et le site plus ancien de l’île aux Allumettes à l’épisode Vergennes de l’Archaïque laurentien. Les spécimens du site de l’île aux Allumettes, au nombre de 74 269, ont été examinés pour les besoins de cette monographie descriptive. Ces spécimens peuvent être répartis grossièrement dans trois catégories générales: les déchets, les rebuts et les restes humains. La plus imposante catégorie, celle des déchets (N=69 703), comprend tous les résidus apparemment inutilisables de la production de la culture matérielle. La catégorie des rebuts (N= 4 566) est composée de spécimens qui ont été rejetés après avoir été utilisés. Les restes humains avaient déjà été analysés par S. Pfeiffer. Les collections mises au jour par Clyde Kennedydans la moyenne vallée de l’Outaouais sont exceptionnellement riches et très bien définies en fonction de l’espace et du temps. Nous les interprétons comme représentatives de sites de campement de fin d’été ou de début d’automne utilisés de façon répétitive pendant plusieurs semaines, quelques années d’affilée, par de petits groupes sur le point de partir vers leurs territoires d’hiver à l’intérieur des terres. Nous croyons que la collection des objets de cuivre deviendra l’élément le plus retenu de notre analyse. L’utilisation du cuivre à l’île Morrison et à l’île aux Allumettes n’est ni particulière typologiquement ni originale technologiquement mais elle est très liée à ce qui se passait plus loin, à 1 000 km à l’ouest de la vallée de l’Outaouais. Il s’agit d’indices matériels qui nous indiquent que nous connaissont encore très mal les processus de diffusion qui se déroulaient à ces latitudes aux environs de 6500-5500 AA et que nous méconnaissont aussi le réseau social qui rendait possible la façon dont cette diffusion opérait.

Auteur(s) : Norman Clermont, Claude Chapdelaine et Jacques Cinq-Mars (sous la direction de)
Autre(s) collaborateur(s) : Adrian L. Burke, Yves Chrétien, Évelyne Cossette, Greg Kennedy, Bernard Lauriol, France Lévesque, Pierre J.H. Richard

364 pages
ISBN/ISSN : 2-920366-31-9

32 en stock

Comparer
UGS : PQ030 Catégories : ,

Description

Préface / Preface
Jim V. Wright

Introduction
Norman Clermont et Claude Chapdelaine

Les fouilles de Clyde Kennedy
Norman Clermont

Histoire postglaciaire de la végétation et du milieu en Outaouais. Le point et les pistes de recherche
Pierre J. H. Richard

Le cadre géomorphologie de l’Île aux Allumettes
Bernard Lauriol et Jacques Cinq-Mars

L’outillage osseux
Norman Clermont

L’outillage en pierre taillée
Claude Chapdelaine

L’industrie du quartz
Yves Chrétien

Les objets en pierre polie
Norman Clermont

La provenance des matières premières lithiques et la reconstitution des réseaux d’interactions
Adrian L. Burke

Les objets en cuivre natif
Claude Chapdelaine

L’analyse par activation neutronique des objets en cuivre natif
Claude Chapdelaine et Greg Kennedy

Étude de l’assemblage zooarchéologique du site BkGg-11
Évelyne Cossette

Les autres données culturelles
Norman Clermont, Jacques Cinq-Mars et France Levesque

Les distributions horizontales et verticales
Claude Chapdelaine et Norman Clermont

La place de l’Archaïque supérieur de l’Outaouais dans le nord-est de l’Amérique du Nord : taxonomie, adaptation, continuité et changement
Norman Clermont et Claude Chapdelaine

Conclusion

Ouvrages cités

Résumés

———————
English Section

Allumettes Island and the Late Archaic in the Ottawa Valley
Contents
Introduction
Abstracts
Conclusion

 

Informations complémentaires

Poids 1350 g
Dimensions 39 × 29 × 2.5 cm

Titre

Aller en haut